南和| 江津| 陆川| 资溪| 高台| 红岗| 衢州| 景宁| 铜梁| 罗田| 五华| 永吉| 抚州| 松溪| 淳安| 汝州| 郁南| 铁岭县| 栖霞| 荆州| 南昌市| 无锡| 双桥| 乌兰| 永丰| 宽甸| 小金| 正定| 建阳| 嘉义市| 新绛| 保康| 西华| 新野| 镇江| 兴国| 巴青| 宝安| 汤旺河| 新邵| 尼玛| 利辛| 榆社| 和田| 新城子| 王益| 根河| 烈山| 威远| 独山子| 龙里| 紫金| 天全| 民丰| 金门| 金湾| 黄平| 贵德| 章丘| 潼南| 永登| 同江| 乌尔禾| 黔江| 筠连| 永丰| 揭东| 依兰| 建阳| 盐田| 龙川| 乌拉特前旗| 石家庄| 滴道| 全州| 同心| 吴川| 昂昂溪| 华安| 普洱| 若尔盖| 田林| 铁山| 勉县| 弓长岭| 邱县| 互助| 新安| 望城| 拉孜| 定西| 乌兰| 鄂托克前旗| 独山| 清原| 滨州| 吉隆| 蒙阴| 阳谷| 班戈| 潜山| 秦皇岛| 承德市| 克什克腾旗| 丰台| 红原| 嘉荫| 固原| 浙江| 湘东| 梅州| 肥西| 台东| 梨树| 湘乡| 泾川| 益阳| 南安| 榆社| 玛纳斯| 眉山| 盐源| 兰州| 南汇| 香河| 株洲县| 闽清| 永寿| 成县| 子洲| 饶平| 韶关| 融安| 邯郸| 元氏| 泉港| 莒南| 周村| 泗县| 广水| 阳泉| 闵行| 文昌| 东丽| 岚县| 五峰| 福贡| 吉木乃| 文县| 宜兰| 正蓝旗| 岚县| 剑阁| 高州| 桓台| 喀什| 海安| 广元| 长顺| 乌拉特前旗| 海南| 滨海| 石门| 广东| 松阳| 合作| 平利| 中牟| 邯郸| 无棣| 甘南| 黄石| 聂荣| 弋阳| 白沙| 东方| 藁城| 理县| 衡阳县| 抚远| 阿城| 亳州| 项城| 陆川| 察雅| 阳新| 泸西| 茶陵| 奈曼旗| 莱芜| 武进| 北宁| 利津| 五常| 岗巴| 科尔沁左翼后旗| 江宁| 平罗| 万盛| 随州| 原阳| 鄂温克族自治旗| 阿勒泰| 阿瓦提| 湖州| 花都| 黑龙江| 广昌| 措勤| 石拐| 柳州| 周至| 邵阳市| 兰溪| 滕州| 澄迈| 朗县| 乾县| 乌达| 比如| 黎川| 滦南| 罗平| 平凉| 新绛| 武乡| 延安| 莱西| 金坛| 登封| 威信| 彭山| 汉源| 崇礼| 杨凌| 荣成| 楚州| 三穗| 大荔| 吕梁| 带岭| 乳山| 嘉峪关| 中卫| 大厂| 广汉| 金寨| 荣县| 伊通| 安乡| 沧县| 贵池| 大名| 延津| 台安| 门头沟| 潼南| 廉江| 杜集| 乌拉特中旗| 泽库| 珙县| 马龙| 宣化县| 亚博游戏娱乐_yabo88

2019-07-16 05:14 来源:糗事百科

  

  千赢平台-欢迎您实施严重污染河流综合整治、水污染防治设施建设、饮用水环境安全保障、良好水体保护减少水污染存量。智能驾驶是目前各大跨国车企和互联网企业大力研发和竞相进入的焦点领域,作为中国汽车工业领头羊,上汽集团也在积极探索、率先布局。

一年多以来,最多跑一次改革取得了很大的成绩。2017年4月,国务院批复《绵阳科技城十三五发展规划》,要求把绵阳科技城打造成为国家创新驱动发展的试验田、军民融合创新的排头兵和西部地区发展的增长极。

  合作开发启动后,该公司将以创建国家5A级旅游景区为目标,兴建景区配套服务设施等。有不愿具名人士对记者表示,造成纳智捷销量大跌、品牌失信的原因是多方面的,包括品牌力低、服务态度差和技术停滞。

  刘超说。其后,黄轩进一步与瑞士国家旅游局联系,双方合作于是水到渠成。

目前,绵阳研究与试验发展经费占GDP比重达7%,位居全国前列;专利申请量中军民融合专利占比超过六成;军民融合累计交易项目748项、实现技术合同成交额亿元,交易总量、成交总额量质齐升。

  即便不考虑前一年的消费透支因素,2017年车市还有一个容易被忽视的亮点,那就是二手车。

  实施土壤环境监测预警建设、耕地土壤污染分类管控、建设用地污染风险防范、工矿企业污染综合整治、土壤污染治理与修复减少土壤污染存量。对此,有分析师向记者表示,此前金杯坚持做微型和轻型货车,不考虑转型,亏损在所难免。

  赵琴强调,研发中心不等于技术中心,沃尔沃要做的是从中国制造转变为中国研发,而不是单纯的技术改造。

  同时瑞士也是近年来出境游增长最为迅速的欧洲目的地之一。2018年开年以来,又陆续有企业签下合作协议,与景区达成开发运营合作事项。

  看来堵不是办法,那就试试疏。

  博猫登录_博猫平台近期,有一些省会城市也在对合肥进行分析研究。

  在拍摄时,黄轩便对瑞士兴趣盎然,甚至在结束拍摄后,还曾自己前往瑞士背包旅行。新用户私人桩的安装率超过了80%。

  博猫彩票_博猫登录 亚博体彩_亚博导航 伟德国际1946-欢迎您

  

 
责编:
french.xinhuanet.com
 

                 French.xinhuanet.com | Publié le 2019-07-16 à 18:22
亚博游戏官网_亚博游戏娱乐 马依足乡青花椒高产高效林标准化种植示范基地是工商银行投入扶贫资金100万元于2016年打造,占地规模500亩。


(Xinhua/Jin Liwang)

SHANGHAI, 3 mai (Xinhua) -- Des scientifiques chinois ont construit le premier calculateur quantique au monde capable de dépasser les premiers ordinateurs classiques, ouvrant ainsi la voie à la suprématie des ordinateurs quantiques sur les machines classiques.

Des scientifiques chinois ont annoncé cette percée mercredi lors d'une conférence de presse organisée à l'Institut des études avancées de Shanghai, relevant de l'Université des sciences et technologies de Chine (USTC).

Ils sont convaincus que l'informatique quantique peut écraser dans une certaine mesure la capacité de traitement des superordinateurs d'aujourd'hui. Selon une analogie, l'informatique quantique, c'est comme être capable de lire tous les livres dans une bibliothèque en même temps, alors que l'informatique conventionnelle serait de lire ces livres l'un après l'autre.

L'éminent physicien quantique Pan Jianwei, membre de l'Académie des sciences de Chine, a indiqué que l'informatique quantique exploitait le principe de superposition quantique fondamentale permettant à la fois le calcul parallèle ultra-rapide et les capacités de simulation.

En raison de l'énorme potentiel de l'informatique quantique, l'Europe et les Etats-Unis collaborent activement en la matière. Des entreprises du secteur des hautes technologies, telles que Google, Microsoft et IBM, ont également montré leur grand intérêt par rapport à la recherche sur l'informatique quantique.

L'équipe de recherche dirigée par M. Pan est en train d'explorer trois voies techniques : les systèmes basés sur des photons uniques, des atomes ultra-froids et des circuits supraconducteurs.

Récemment, Pan Jianwei et ses collègues, à savoir Lu Chaoyang et Zhu Xiaobo, professeurs à l'USTC, ainsi que Wang Haohua, professeur à l'Université du Zhejiang, ont créé deux records internationaux sur le contr?le quantique du nombre maximal de bits quantiques (ou qubits) photoniques enchevêtrés et de qubits supraconducteurs enchevêtrés.

Selon M. Pan, les calculateurs quantiques peuvent, en principe, résoudre certains problèmes plus rapidement que les ordinateurs classiques. Malgré les progrès substantiels de ces deux dernières décennies, la construction de machines quantiques capables de surpasser les ordinateurs classiques dans certaines taches spécifiques reste un défi.

Dans la quête de cette suprématie quantique, l'échantillonnage de bosons, un modèle de calculateur quantique intermédiaire, a beaucoup attiré l'attention, car il nécessite moins de ressources physiques que la construction d'ordinateurs quantiques universels, a expliqué M. Pan.

L'année dernière, MM. Pan et Lu ont développé la meilleure source au monde de photons uniques basée sur des points quantiques à semiconducteurs. Ils utilisent aujourd'hui cette source de photons uniques hautement performante et un circuit photonique électroniquement programmable pour construire un prototype d'ordinateur quantique multiphotons afin d'effectuer la tache d'échantillonnage des bosons.

Selon les résultats des tests, le taux d'échantillonnage de cette machine est au moins 24.000 fois plus rapide que celui de ses équivalents internationaux.

De plus, la machine est 10 à 100 fois plus rapide que le premier ordinateur électronique, ENIAC, et le premier ordinateur à transistors, TRADIC, dans l'exécution de l'algorithme classique.

Il s'agit du premier ordinateur quantique basé sur les photons uniques à dépasser les premiers ordinateurs classiques. Cette réussite a été publiée en ligne dans le numéro de cette semaine de Nature Photonics.

Dans le système de circuit quantique supraconducteur, une équipe de recherche conjointe de Google, de la Nasa et de l'Université de Californie à Santa Barbara, a annoncé une manipulation de haute précision de 9 qubits supraconducteurs en 2015.

Aujourd'hui, l'équipe de Pan Jianwei, Zhu Xiaobo et Wang Haohua a battu ce record. Elle a développé de manière indépendante un circuit quantique supraconducteur contenant 10 qubits supraconducteurs et a réussi à enchevêtrer les 10 qubits lors d'une opération quantique globale.

Des scientifiques chinois ambitionnent de réaliser une manipulation de 20 photons enchevêtrés d'ici la fin de cette année et tentera de concevoir et de manipuler 20 qubits supraconducteurs. Ils envisagent également de lancer une plate-forme d'informatique quantique en nuage d'ici fin 2017.

(contact du rédacteur : xinhuafr@xinhua.org)

   1 2 3   

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par email à xinhuanet_french@news.cn
分享
Interdiction estivale de pêche dans la province du Shandong
Interdiction estivale de pêche dans la province du Shandong
Chine : Festival des jumeaux au Yunnan
Chine : Festival des jumeaux au Yunnan
Chine : un nouveau pont ouvert à la circulation dans le sud
Chine : un nouveau pont ouvert à la circulation dans le sud
Nouvelles photos de Yang Mi
Nouvelles photos de Yang Mi
Défilé d'enfants mannequins à Fuzhou
Défilé d'enfants mannequins à Fuzhou
Chine : acrobatie aérienne à Zhengzhou
Chine : acrobatie aérienne à Zhengzhou
Chine : achèvement de l'arc du pont de Luohe
Chine : achèvement de l'arc du pont de Luohe
Chine : cueillette du thé au Guizhou
Chine : cueillette du thé au Guizhou
Retour en haut de la page

Des scientifiques chinois réalisent une grande percée dans l'informatique quantique

French.xinhuanet.com | Publié le 2019-07-16 à 18:22


(Xinhua/Jin Liwang)

SHANGHAI, 3 mai (Xinhua) -- Des scientifiques chinois ont construit le premier calculateur quantique au monde capable de dépasser les premiers ordinateurs classiques, ouvrant ainsi la voie à la suprématie des ordinateurs quantiques sur les machines classiques.

Des scientifiques chinois ont annoncé cette percée mercredi lors d'une conférence de presse organisée à l'Institut des études avancées de Shanghai, relevant de l'Université des sciences et technologies de Chine (USTC).

Ils sont convaincus que l'informatique quantique peut écraser dans une certaine mesure la capacité de traitement des superordinateurs d'aujourd'hui. Selon une analogie, l'informatique quantique, c'est comme être capable de lire tous les livres dans une bibliothèque en même temps, alors que l'informatique conventionnelle serait de lire ces livres l'un après l'autre.

L'éminent physicien quantique Pan Jianwei, membre de l'Académie des sciences de Chine, a indiqué que l'informatique quantique exploitait le principe de superposition quantique fondamentale permettant à la fois le calcul parallèle ultra-rapide et les capacités de simulation.

En raison de l'énorme potentiel de l'informatique quantique, l'Europe et les Etats-Unis collaborent activement en la matière. Des entreprises du secteur des hautes technologies, telles que Google, Microsoft et IBM, ont également montré leur grand intérêt par rapport à la recherche sur l'informatique quantique.

L'équipe de recherche dirigée par M. Pan est en train d'explorer trois voies techniques : les systèmes basés sur des photons uniques, des atomes ultra-froids et des circuits supraconducteurs.

Récemment, Pan Jianwei et ses collègues, à savoir Lu Chaoyang et Zhu Xiaobo, professeurs à l'USTC, ainsi que Wang Haohua, professeur à l'Université du Zhejiang, ont créé deux records internationaux sur le contr?le quantique du nombre maximal de bits quantiques (ou qubits) photoniques enchevêtrés et de qubits supraconducteurs enchevêtrés.

Selon M. Pan, les calculateurs quantiques peuvent, en principe, résoudre certains problèmes plus rapidement que les ordinateurs classiques. Malgré les progrès substantiels de ces deux dernières décennies, la construction de machines quantiques capables de surpasser les ordinateurs classiques dans certaines taches spécifiques reste un défi.

Dans la quête de cette suprématie quantique, l'échantillonnage de bosons, un modèle de calculateur quantique intermédiaire, a beaucoup attiré l'attention, car il nécessite moins de ressources physiques que la construction d'ordinateurs quantiques universels, a expliqué M. Pan.

L'année dernière, MM. Pan et Lu ont développé la meilleure source au monde de photons uniques basée sur des points quantiques à semiconducteurs. Ils utilisent aujourd'hui cette source de photons uniques hautement performante et un circuit photonique électroniquement programmable pour construire un prototype d'ordinateur quantique multiphotons afin d'effectuer la tache d'échantillonnage des bosons.

Selon les résultats des tests, le taux d'échantillonnage de cette machine est au moins 24.000 fois plus rapide que celui de ses équivalents internationaux.

De plus, la machine est 10 à 100 fois plus rapide que le premier ordinateur électronique, ENIAC, et le premier ordinateur à transistors, TRADIC, dans l'exécution de l'algorithme classique.

Il s'agit du premier ordinateur quantique basé sur les photons uniques à dépasser les premiers ordinateurs classiques. Cette réussite a été publiée en ligne dans le numéro de cette semaine de Nature Photonics.

Dans le système de circuit quantique supraconducteur, une équipe de recherche conjointe de Google, de la Nasa et de l'Université de Californie à Santa Barbara, a annoncé une manipulation de haute précision de 9 qubits supraconducteurs en 2015.

Aujourd'hui, l'équipe de Pan Jianwei, Zhu Xiaobo et Wang Haohua a battu ce record. Elle a développé de manière indépendante un circuit quantique supraconducteur contenant 10 qubits supraconducteurs et a réussi à enchevêtrer les 10 qubits lors d'une opération quantique globale.

Des scientifiques chinois ambitionnent de réaliser une manipulation de 20 photons enchevêtrés d'ici la fin de cette année et tentera de concevoir et de manipuler 20 qubits supraconducteurs. Ils envisagent également de lancer une plate-forme d'informatique quantique en nuage d'ici fin 2017.

(contact du rédacteur : xinhuafr@xinhua.org)

   1 2 3   

On recommande | Plus de photos

010020070770000000000000011107421362541611